Développement d’un cadre de gestion du risque de marché et d’allocation de capital pour le secteur bancaire rwandais

  • Accueil
  • Études de cas
  • Développement d’un cadre de gestion du risque de marché et d’allocation de capital pour le secteur bancaire rwandais
RISK MANAGEMENT

CLIENT :

Banque Nationale du Rwanda (BNR)

Projet financé par la Banque Africaine de Développement (BAD)

  • 2012

CONTEXTE ET PROBLÉMATIQUE :

Ces dernières années, la Banque nationale du Rwanda (BNR) a entrepris un certain nombre d’initiatives visant à renforcer son cadre réglementaire pour les institutions financières. Il s’agit notamment de l’élaboration d’un cadre de surveillance fondé sur les risques, de l’amélioration de son système de surveillance hors site et de l’élaboration de plans visant à élaborer un cadre pour la pratique de la surveillance consolidée. Dans la poursuite des reformes de son cadre réglementaire, la BNR désire renforcer davantage son cadre d’adéquation du capital en adoptant une charge de capital pour le risque de marché.

À cette fin, nous avons accompagné la BNR dans l’élaboration du cadre d’adéquation de capital pour le risque de marché. Notre mandat visait à renforcer les capacités du personnel du département en charge de la réglementation bancaire et de l’appuyer dans le développement du nouveau cadre de capital réglementaire pour le risque de marché conforme aux recommandations du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire.

SERVICES RENDUS :

Notre mandat consistait à accompagner le personnel de la Banque nationale du Rwanda (BNR) dans la mise en place du cadre réglementaire pour l’adéquation de capital pour le risque de marché.

À cette fin, notre mission a consisté à appuyer le Département de la supervision bancaire dans l’élaboration du document de politique et des lignes directrices sur la charge de capital pour le risque de marché, à effectuer le diagnostic des pratiques actuelles de gestion du risque de marché par les institutions bancaires au Rwanda et à formuler des recommandations pour l’amélioration du cadre existant, et produire les documents de réformes nécessaires. Il fallait également former le personnel de la BNR et les professionnels des banques impliqués dans la gestion du risque de marché.

RÉSULTATS ATTEINTS :

  1. Diagnostic du secteur bancaire rwandais. Notre implication a permis de faire le diagnostic du secteur bancaire rwandais en termes de pratiques des institutions bancaires rwandaises quant à la gestion du risque de marché, et de formuler des recommandations pour l’amélioration des documents de politiques des banques et aussi les pratiques de gestion du risque de marché.
  2. Document de politique et lignes directrices. La production du document de politiques et des lignes directrices pour l’exigence de capital réglementaire et la gestion du marché suivant l’approche de mesure standardisée du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire.
  3. Modèle informatique. Le développement du modèle informatique (chiffrier Excel) de calcul de la charge de capital du risque de marché avec l’utilisation d’états financiers réels des banques.
  4. Formation des acteurs. La formation du personnel de la Banque centrale et des acteurs du secteur bancaire rwandais quant aux meilleures pratiques de gestion du risque de marché et à l’exigence de capital réglementaire à introduire.

Ce travail a servi de base au changement de la réglementation bancaire au Rwanda pour la prise en compte de l’exigence de capital réglementaire pour le risque de marché. Il a aussi permis la production des documents de politiques et lignes directrices pour une meilleure gestion des composantes du risque de marché. Les banques commerciales ont pu améliorer leur cadre interne de gestion du risque de marché.

FR
X